L’établissement Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine - GBNA est membre du Gbna Polycliniques

Quelques termes

  • Les électrodes sont reliées au scope. Elles sont collées sur le thorax et renseignent l’équipe sur le rythme cardiaque et la respiration.
  • La saturation est reliée au scope, c’est la petite lumière rouge placée sur un pied ou une main. Elle renseigne l’équipe sur la quantité d’oxygène présente dans le corps.
  • Le brassard à tension prend la tension artérielle au niveau du bras ou de la jambe.
  • La sonde thermique relie le bébé à l’incubateur ou à la table chauffante pour commander le chauffage nécessaire, en fonction de la température corporelle relevée et souhaitée.
  • La sonde gastrique permet l’alimentation par une sonde située directement dans l’estomac, quand bébé est fatigué par exemple, en attendant qu’il soit autonome pour ses tétées.
  • La sonde d’intubation entre dans la narine jusque dans la trachée, elle est reliée au respirateur qui aide bébé à respirer.
  • La perfusion (voie veineuse périphérique sur la main, le bras, le pied ou la tête, ou cathéter veineux ombilical par une veine de l’ombilic) permet d’injecter des médicaments et/ou une forme d’alimentation si bébé ne mange pas ou pas assez.
  • L’échographie transfontanellaire (ETF) est effectuée aux bébés nés prématurément, selon leur terme. Les résultats vous sont communiqués par le pédiatre.
  • La photothérapie traite l’ictère ou la « jaunisse » : une rampe de néons bleus est placée au-dessus de l’incubateur, de la table chauffante ou du berceau. Pendant la séance d’une durée d’environ 3 heures, le bébé est dévêtu et ses yeux sont protégés par de petites « lunettes ». Une ou plusieurs séances peuvent être nécessaire.
  • Le « tunnel » est un outil de photothérapie intensive.
  • La prématurité : Quelle qu’en soit la raison, votre bébé est né en avance par rapport au terme prévu. On dit qu’il est prématuré. Dans notre service, nous pouvons l’accueillir à partir de 33 semaines d’aménorrhée (s’il pèse plus de 1500g). Il est hospitalisé en néonatologie pour recevoir des soins et des traitements spécifiques à son terme et à son poids.
  • L’ictère ou la « jaunisse » : La peau et les conjonctives de votre bébé se colorent en jaune. L’ictère peut apparaître au cours de sa première semaine de vie. L’utilisation de la photothérapie permet de le faire disparaître progressivement. L’intensité de cet ictère peut nécessiter plusieurs séances de photothérapie.
  • L’infection : Les infections à la naissance sont fréquentes. Elles nécessitent un traitement par antibiothérapie et entraînent par conséquent une hospitalisation de quelques jours. Nous posons un petit cathéter sur la main, le pied ou la tête à son arrivée dans le service, il peut être reposé au cours du traitement s’il n’est plus en place. Nous lui ferons plusieurs prises de sang pendant son séjour, en utilisant des moyens antidouleur. Pour tout ce qui concerne le traitement de votre bébé, vous rencontrez les pédiatres qui vous en expliquent la durée et le contenu, et vous informe des résultats des prises de sang. L’infection peut fatiguer votre bébé. Les mises au sein ou les prises de biberons peuvent donc être difficiles.
Haut de la page